Tag Archives: Transnistrie

Introduction à la Transnistrie

6 Juin

Regard interrogateur? Transniquoi? Laissez-moi éclairer votre lanterne! Vous êtes sur un blog de voyages, donc logiquement, il doit s’agir d’une région du monde, d’un pays…quelque chose comme effectivement.

La région de Transnistrie est coincée entre l’Ukraine et la Moldavie. En quelques mots, je reprends les explications de Wikipédia : une République non-reconnue à majorité russophone. A la base, la région était ukrainienne, pendant la seconde guerre mondiale, elle est devenue roumaine, maintenant…techniquement moldave. La particularité de ce pays est qu’il n’est reconnu par personne d’autre que lui-même. Vous y trouverez un Parlement, un président (Smirnoff, à l’heure actuelle, on arrête de sourire!), une monnaie nationale (rouble de Transnistrie), un hymne, une armée et des frontières. La capitale: Tiraspol. Particularité: dernier Etat communiste de l’Europe. Les langues: moldave, russe, ukrainien. Pour l’anglais vous repasserez. Lors de notre voyage avec R. et G., nous avons rencontré une personne parlant français. Chance!

Apparemment, si vous cherchez des information sur Google sur ce pays, vous trouverez des forums vous expliquant que vous n’en sortirez pas vivant. Faux. Ce ne sont pas des sauvages! Mais comme partout, il faut bien se tenir, ne pas provoquer les soldats qui sont à tous les coins de rues et ne pas prendre de photos de certains bâtiments. Si vous le faîtes malencontreusement: on vous demandera de les effacer, conseil: obtempérez! Et, n’essayez pas de recommencer juste après, hein.

La raison pour laquelle je vous parle de ce pays est la suivante: si vous êtes étudiants Erasmus ou juste d’intrépides voyageurs, vous aurez sûrement l’idée de passer par là-bas pour vous la raconter, ou juste vous faire des sensations fortes. Dans le prochain post, je raconterai mon voyage là-bas. Une sorte d’étude de cas si vous voulez, pour savoir à quoi vous attendre. En toute honnêteté, ça ne se passe peut-être pas comme ça pour tout le monde et je sais que notre désormais célèbre M. y est allée aussi, peut-être nous laissera-t-elle quelques lignes sur son expérience personnelle!