Tag Archives: Tourisme

Les 10 plus beaux châteaux d’Angleterre

25 Juil

L’Angleterre est un pays connu – entre autre – pour ces nombreux châteaux. Après une recherche rapide sur Google, j’en suis arrivée à me poser la question suivante: qu’est-ce qu’on appelle château dans ce pays? Parce que d’après les tops 10, on compte également les ruines et les tours! Enfin, l’Angleterre est donc couverte de châteaux, allant de la forteresse médiévale au manoir de plaisance.

Parmi les châteaux les plus connus et reconnus, on trouve notamment Windsor Castle, Hampton Court, le château d’Edimbourg (je sais, là on est plus en Angleterre), le Saint Michael’s mount (non, pas celui de chez nous), Stirling Castle, Caernafon Castle, Leeds Castle, Tintagel Castel, Warwick Castle et la Tour de Londres. Listes trouvées sur Internet, vous les trouverez facilement. Le fait est que le weekend dernier, je suis allée faire un petit tour dans le Kent, visiter Leeds Castle. J’aimerai dire que le choix était mûrement réfléchit, que nous y sommes allés poussés par notre soif insatiable de découvertes historiques…mais le fait est que le choix de ce monument s’est fait de façon arbitraire, au hasard. Cependant, il faut avouer que le hasard fait plutôt bien les chose puisque nous nous sommes retrouvés dans l’un des plus beaux châteaux anglais! Petit brief géographique, le château se situe dans le Kent à côté de Maidstone, il a été construit en 1119.

A première vue, Leeds Castle est un château de plaisance tout à fait normal, entouré de parcs et de lacs. Il vous faudra traverser les allées du parcs, bien sûr que des montées, afin d’atteindre le château qui se situe sur l’île au milieu du parc. Malheureusement, je ne peux pas inclure toutes les photos ici, vous les trouverez sur Google+.

Leeds Castle

Château de Leeds

Personnellement, j’ai beaucoup aimé ce château même s’il ne fait pas partie des plus beaux que j’ai pu visiter, souvenons-nous de Peles, les grands parcs et les vieilles pierres que demander de plus? De très vieilles pierres!! Oui, car saviez-vous qu’avant d’être un château de plaisance, il s’agissait d’un château fortifié construit sur un ancien moulin à eau. Ce moulin est d’ailleurs encore visible, enfin ce qu’il en reste.

Moulin à eau - Château de Leeds

Moulin à eau - Château de Leeds

On dit que le château aurait certainement été construit ailleurs sans la présence de ce moulin. A noter, à l’arrière du château vous trouverez le restaurant et les boutiques pour touristes, mais aussi un labyrinthe!

A venir, un petit post sur quelques autres châteaux de cette liste! 🙂 Notamment Windsor Castle et la Tour de Londres (apparemment ça compte comme un château!).

Oxford: les charmes d’une ville typiquement anglaise

17 Juil

Oxford. La fameuse ville qui a des universités à tous les coins de rue! C’est un incontournable pour qui se rend en Angleterre. J’ai eu l’occasion de visiter Oxford dans le passé lors du voyage en Angleterre de quatrième – ça doit rappeler des souvenirs à certains! Quoiqu’il en soit, ce premier séjour s’était avéré tellement catastrophique que j’avais complètement oublié à quoi ressemblait cette ville. Tiens, à l’époque je m’étais promis de ne jamais remettre les pieds en Angleterre…ironique! Enfin, bref. La semaine dernière, un ami rencontré en Roumanie m’a rendu visite à Londres, c’était sa première fois en Angleterre, tour de la ville et visite des monuments touristiques classique étaient au menu. Puis, pourquoi ne pas tenter une petite virée en dehors de la ville? C’est ainsi que nous nous sommes dirigés vers Oxford (university) city – j’aime les jeux de mots débiles et c’est mon blog, donc j’ai le droit!

Oxford, c’est donc une ville où les universités ont poussé comme des champignons. La toute première université, University College, a été crée en 1249, Bill Clinton a étudié dans celle-ci ainsi que le Prince Yusupov. Pour ceux qui se demandent « c’est qui celui-là », il s’agit du Prince qui a assassiné le tristement célèbre Rasputin (j’ai eu ma période russe, malheureusement à l’époque on avait pas encore les appareils numériques et les pelicules des appareils jetables n’aiment pas le froid!). On s’égare. A partir de cette époque, les collèges se développent dans la région. On y enseigne principalement la théologie et la littérature…mais pas aux femmes (inutile!). Ce qui est frappant, c’est le cadre, les bâtiments sont vieux et vraiment bien conservés, incluant des cloîtres avec des pelouses sur lesquelles il ne faut pas marcher.

jesus college

Jesus College

Mais peut-on limiter Oxford à ces universités? C’est tentant en fait. Mais voilà, nous on a fait le trajet depuis Londres, c’est pas pour voir une université et c’est tout. Non, nous on a marché en long, en large et en travers partout dans la ville! Qui est une très belle ville d’ailleurs! Et qu’est-ce qu’on a trouvé?

Des graffitis dans les universités! Eh oui. Bon en fait, il s’agit de l’annonce de compétitions d’aviron, mais quand même, l’oeuvre étant painte sur le mur…

Graffiti Université d'Oxford

Graffiti Université d'Oxford

Après avoir visité quelques universités, nous nous sommes aventurés dans les rues sauvages d’Oxford, nous allions de surprises en découvertes. La ville est relativement vieille et bien conservée donc il y a beaucoup de bâtiments à observer. Pour ceux qui souhaiteraient voir l’intégralité des photos, je vous invite à visiter mon profil (certes, toujours en construction) sur Google+ ou vous trouverez l’ensemble des photos. Poursuivons, au détour d’une rue, nous nous trouvons nez-à-nez avec le théatre sheldonian. (construction entre 1664 et 1668, d’après les plans de Christopher Wren) Il porte le nom de la personne qui a investit au départ dans ce projet: Gilbert Sheldon, qui en plus d’être un riche investisseur, deviendra par la suite l’un des présidents de l’université d’Oxford.

théatre sheldonian oxford

Le théatre Sheldonian à Oxford

A savoir, c’est un théatre qui n’a jamais servi de théâtre! Mais plutôt de centre culturel, on y héberge les cérémonies de remise des diplômes des étudiants, des comédies musicales…Au détour de ce théatre, nous retombons dans les rues d’Oxford, étroites, pavées, avec des églises, des ponts…

rues oxford

rues d'Oxford

Pour conclure, Oxford c’est la ville typique anglaise avec ses petites ruelles, ses vieux bâtiments et ses pubs, les universités en plus! Mais, pour celui qui à l’occasion, c’est une ville à visiter. Je reviendrai sur Oxford dans un prochain post car j’ai à peine finit!

Le Palais du Parlement

20 Nov

Palatul Parlementului. Retour à la Roumanie pour les prochains posts, et à Bucarest en particulier. Je suis allée à Bucarest 2 fois, l’élément qui m’a le plus marqué – mis à part les 9h de train pour y arriver – c’est le Palais du Parlement. Il est énorme, il ne tenait pas dans mon cadre d’appareil photo, d’où des photos tronquées, je m’en excuse.

Petit rappel historique

La construction de ce bâtiment a commencé en 1984, pendant la période Ceausescu, à l’époque on l’appelait « Casa Poporului » – la Maison du Peuple. Le bâtiment devait regrouper l’administration du pays, soit la Présidence de la République, la Grande Assemblée Nationale, le Conseil des Ministres et le Tribunal Suprême. Le bâtiment comporte des logements destinés aux fonctionnaires de l’administration.

Quelques chiffres sur cet édifice:

– surface au sol: 45 000 mètres carré

– surface habitable: 350 000 mètres carré

– hauteur: 86 mètres

– 1100 pièces réparties sur 12 étages, et 4 niveaux supplémentaires au sous-sol

– coût: 40% du PIB par an.

Pour construire ce « monstre », on a dû détruire une partie de la ville de Bucarest, (environ 520 ha, soit 1/5 de la superficie totale de la ville). 40 000 personnes ont ainsi été expulsées et « relogées ». Le bâtiment est construit en marbre, à l’intérieur on y trouve du marbre rose (rare). Des carrières entières ont été épuisées pendant la construction de l’édifice. A la chute de Ceausescu, il ne sera pas terminé.

Et aujourd’hui?

Le Palais du Parlement abrite aujourd’hui la Chambre des Députés et le Sénat roumain, mais aussi des halls de conférence, de multiples salles… Le bâtiment se visite en différente langues, de mémoire en français et en anglais, mais il y a certainement d’autres langues proposées. La visite dure environ 1h, pendant laquelle on ne visite que 7% du bâtiment. On pourrait croire qu’on se fait avoir, mais croyez-moi vu la taille de la bête, il faudrait des journées entières de visite pour en faire le tour.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Le Bout du Monde

3 Sep

Petite réflexion la semaine dernière: 2 amis en visite dans ma région, que dois-je leur faire visiter qui va les marquer? Leur point d’atterrissage étant Angers, il fallait trouver quelque chose sur place. Donc, un endroit marquant et joli en même temps, et à Angers. Je les ai donc emmenés au Bout du Monde, eh oui messieurs dames, à Angers, c’est le bout du monde. Enfin, en quelque sorte, ce n’est pas à proprement parler la fin de la terre. Mais ça vous a mis le doute quand même, n’est-ce pas?!

Voilà, à Angers, il y a un grand château médiéval (qui se visite, bien sûr) et à côté de ce château vous trouvez une allée, assez courte d’ailleurs, pour se promener. Elle longe le château et au bout, une sorte de ravin qui donne sur le périphérique. Qui tombe raide sur le périphérique. Sûrement pour cette raison qu’on l’a appelée comme ça, bien qu’à l’époque, il n’y avait sûrement pas de route comme celle d’aujourd’hui…Enfin, bref. Le fait est que l’on a un superbe point de vue sur la Maine (et non pas le Maine!!!!) et le quartier de la Doutre. Joli quartier au passage, avec de vieilles maisons, dont certaines à colombage. Au pied du château, vous trouverez une roseraie (selon les saisons) et un jardin. Il faut savoir que tout le quartier autour du château est à l’ancienne: rues pavées, vieilles maisons, vieux bâtiments…Le style a été conservé, il faut aimer les vieux cailloux, mais je vous promets, ça vaut le coup!

On peut aussi visiter le château d’Angers au passage. A voir à l’intérieur: la tapisserie de l’Apocalypse. C’est vraiment la pièce qui m’a marquée. On se sent tout petit à côté. Je suis sûre que vous pouvez trouver des photos sur Internet, mais vous n’aurez pas la même impression qu’en la voyant « en vrai ».

Bien évidemment, Angers est une ville pleine de musées, d’expositions…mais si pour faire un bon en arrière dans l’histoire, il n’y a rien de mieux que le bout du monde le château et la vieille ville!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Odessa la Magnifique, enfin, selon moi!

8 Juil

Odessa, c’est beau. Pour ceux qui se demandent, c’est en Ukraine. Et c’est beau. Voilà, c’est tout! Mais non.  Exceptionnellement, je ne peux pas donner de détails logistique sur ce voyage en particulier, tout simplement car l’organisation…n’était pas organisée. Tout d’abord, situons la ville, on ne voit pas très bien, il s’agit de la ville encerclé par du bleu sur la Mer Noire.

Pour faire court: départ de Cluj en train jusqu’à Iasi, puis de Iasi, nous sommes allés à Chisinau en minibus. De Chisinau, nous avons filé en Transnistrie à Tiraspol (c’est plus court) pour atterrir ensuite à Odessa.  Suivez les liens pour avoir des informations sur les horaires.

Premières impressions: pas grand chose, on est arrivés de nuit après avoir voyagé de Chisinau à Odessa en dormant dans un minibus sur des routes pas très entretenues! Un détail quand même, à l’hôtel où nous devions dormir: il n’y avait pas d’hôtel. Pour résumer, nous sommes arrivés à Odessa de nuit dans un taxi qui vous fait payer 4 fois le prix normal (vérifiez le taux de change avant de partir) devant un hôtel qui n’existait pas, heureusement, nous avions le numéro de téléphone sur la réservation (oui, même pour les hôtels qui n’existent pas, il y a une réservation!), sauf que…pas de signal sur nos téléphones! Heureusement, de gentils ukrainiens passaient par ici et nous ont aidé  contacter le responsable de « l’hôtel ». Après un certain temps, le responsable nous a transporté vers le vrai hôtel, celui qui existe! J’avoue, on en menait pas large, on était 3 dans un pays qu’on ne connait pas et ce type à l’air louche nous demande de le suivre dans sa voiture (où il y avait un autre type louche)…c’est partit! Heureusement, ils étaient vraiment les gérants et il y avait bel et bien une auberge de jeunesse, et une bien en plus! Cliquez sur le lien pour trouver des chambres à Odessa.

Enfin, une fois les problèmes logistiques réglés, nous partons à la découverte d’Odessa. Et franchement, cette ville vaut le détour! Vous pouvez simplement vous balader dans les rues et regarder les différents bâtiment, vous balader dans les rues piétonnes,

visiter les musées, les galeries…

pourquoi pas, faire un tour en bord de mer?

Je pense que vous n’échapperez pas au diaporama…je m’excuse d’avance!

Londres est une ville hantée!

6 Juil

Londres est une ville hantée. C’est un spécialiste qui l’a dit! Le weekend dernier, 3 juillet 2010, j’ai décidé de faire un tour de Londres pour les touristes, mais pas le classique dans le bus à toit ouvert! J’ai fait le « London Ghost Tour« . Haha! Vous en tremblez, j’en suis sûre.

Le départ se fait à la station de métro Bank, qu’est-ce qu’on trouve à Bank? Bien évidemment, des banques, partout, vous ne voyez que ça! C’est là où on imprime les billets! Enfin bref, pas de digression. A partir de là, notre guide (Richard) nous a baladé dans des ruelles pleines d’histoires morbides, pour vous citer des exemples: le gars qui s’est fait arraché la mâchoire dans une Église, la femme narcoleptique enterrée vivante, la fosse commune comprenant plusieurs centaines de corps…admettez que ça met dans l’ambiance!

Le guide nous a donc promené dans ces lieux « chargé d’histoire », mais c’était aussi l’occasion de visiter des ruelles où personnellement, je n’aurais jamais penser à aller. Le tour dure environ 2 heures, il a lieu tous les weekends (voir dates) et quelque soit le temps.

Le guide (du moins le notre) était absolument captivant, il avait une façon de raconter et d’interagir avec son public assez exceptionnelle, ce n’est que mon point de vue personnel. La seule chose que j’ai regretté c’est que le groupe soit constitué d’environ 40 personnes. Je m’attendais à un comité plus restreint, histoire de se mettre dans l’ambiance. Vous imaginez, petit groupe dans des ruelles avec un type habillé en costume 3 pièces qui vous racontent les mystères de Londres! Pour ceux qui souhaiteraient se faire un peu peur, voici quelques liens vers des vidéos:

Le métro hanté 1

Le métre hanté 2 . Il y a toute une série de vidéo sur ce sujet que vous trouverez dans les liens proposés par Youtube

Je voulais juste ajouter un commentaire: ce ne sont que des « ont dits », à chaque fait mystérieux, notre cher guide avait une explication rationnelle.

P.S: on a vu l’endroit où ils ont tourné des scènes d’Harry Potter, et toc!

Dépaysement, mode et gastronomie

27 Juin

Dépaysement,  mode et gastronomie? Ne cherchez plus ! Venez à Rome ! Voyager au cœur de la capitale italienne et vous serez impressionnés par ses magnifiques monuments… du Colisée au Vatican, en passant par les forums romains et le Panthéon, voyage dans l’histoire garanti!

L’avantage de la ville est que l’on peut la visiter facilement à pied. Il est même déconseiller de prendre les bus qui ne sont pas réputés pour être à l’heure ! De plus, il est très agréable de se promener dans les rues typiquement romaines, aux abords des nombreuses fontaines et jardins. Aussi, les accros au shopping pourront apprécier les boutiques les plus chics au pied de la grande Piazza di Spagna, ainsi que de nombreux magasins à prix abordables dans le Corso.

Conseils pour apprécier une vue panoramique de Rome : Rendez-vous au Gianicolo ! Il est situé au sud du Vatican, c’est un lieu peu touristique où la vue  est splendide, surtout de nuit. A proximité, le château Saint Ange, qui surplombe le Tibre, est également magnifique. Si vous êtes d’humeur romantique, emmenez votre moitié au jardin des orangers le soir et admirez le coucher du soleil sur le Tibre. L’immense jardin de la Villa Borghese vaut également le coup de s’y rendre, il offre lui aussi une vue imprenable sur la ville !

Prêt à cuisiner à l’italienne ? Faites vos courses sur le marché le plus ancien de Rome, le Campo dei Fiori. Vous y trouverez tout ce qu’il vous faut et notamment de vraies pâtes, de toutes les tailles et de toutes les couleurs ! Enfin, si vous voulez déguster un bon café, l’Antico Caffè Greco est l’un des plus anciens cafés de la capitale. Les aristocrates italiens avaient l’habitude de s’y rendre autrefois.

Bon à savoir :

Des fontaines d’eau potable se trouvent un peu partout dans la ville.

Côté gastronomie, pour un meilleur rapport qualité/prix, rendez-vous dans le San Lorenzo. Vous pourrez y déguster les spécialités italiennes, telles que les rigatoni all’amatriciana, les spaghetti alla carbonara ou la fameuse pizza margarita.

Aussi, les bars pizzeria sont de bons plans car ils offrent des pizzas excellentes à petit prix.

Attention aux tarifs dans les lieux touristiques, le prix de l’espresso peut parfois quadrupler lorsqu’on le prend en terrasse!

Pour les visites de musées ou monuments, s’y rendre le matin pour éviter les files d’attente interminables (voir, réserver à l’avance).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Article écrit par Anne.

Une autre forme de tourisme

18 Juin

Ils partent étudier la médecine en Roumanie!

On connaissait déjà le tourisme médical : les patients qui partent au Maghreb, en Inde ou dans les pays de l’Est pour se faire soigner les dents, implanter des prothèses à moindres frais. Mais voici que des étudiants en médecine, lassés d’échouer en première année dans les universités françaises, quittent le pays pour étudier ailleurs. La Roumanie serait le nouvel Eldorado des étudiants en médecine français, si l’on en croit la chaîne télévisée M6 qui a diffusé un reportage sur le sujet.

L’université roumaine de Cluj aurait depuis les années 2000 ouvert une section francophone pour les étudiants en médecine. L’entrée de la Roumanie dans l’Union européenne en 2007 a facilité le processus de reconnaissance des diplômes.

En 2009-2010, l’université de Cluj accueillait 83 jeunes Français en première année de médecine. La scolarité y est payante, plus chère qu’en France.

Le conseil général de la Sarthe, qui fait face à une pénurie de médecins généralistes, envisage de nouer un partenariat avec cette université roumaine : «Nous proposons actuellement des stages d’été aux étudiants de Cluj, afin de les fidéliser, et de favoriser leur implantation comme généralistes à la fin de leurs études dans notre département », explique Rachel Beucher, chargée de mission du développement des actions sociales au conseil général de la Sarthe à Angers.

Ce n’est pas la première fois que des étudiants français, lassés d’échouer aux examens, tentent leur chance ailleurs.

La Belgique accueille toujours beaucoup de jeunes Français attirés par les carrières de santé : vétérinaires, médecins, podologues…

Cet article provient de LaDepeche.fr.

C’est exact, l’Université de Cluj attire beaucoup d’étudiants étrangers, et pas que des français. Je me souviens d’étudiants autrichiens, marocains, turcs qui ont décidé de venir étudier la médecine à Cluj. Pour ce qui est de la filière francophone, j’avoue ne pas en avoir entendu parler, mais ce n’est pas impossible. Les cours sont au moins dispenssés en anglais…

Par contre, je me souviens des examens dans certaines facultés (je vous raconterai peut-etre plus tard, mais je pense que vous ne me croirez pas) et franchement, j’espère qu’en médecine c’est différent! De plus, certains diplomes roumains, a contenu équivalent a ce qu’ils auraient eu en France, ne sont pas reconnus en France (beaucoup a vrai dire)…

Je n’y tient pas, je dois vous le dire: lorsque j’ai passé mon épreuve d’allemand a Cluj, a l’Université, beaucoup d’étudiants avaient leurs classeurs sur les genoux (ben oui, ca aide!) pendant l’épreuve et ils s’entraidaient pour les réponses et le professeur ne « voyait » rien. Mais c’est probablement différent en médecine…Je posterai quelque chose sur le sujet un peu plus tard puor aider les futurs Erasmus!


// // //