Tag Archives: jobs

Trouver un emploi à Londres

7 Août

On a tous entendu dire que Londres c’est ‘the place to be’ pour le travail. Mais qu’en est-il en réalité? Je vais vous faire part de mon expérience perso, sait-on jamais peut-être que cela pourra aider certains français dans leurs recherches.

Trouver un poste à Londres, c’est facile?
Apparemment, il y a quelques années (avant la crise) ça l’était. Maintenant un peu moins. Je serai tentée de dire que la méthode de recherche et le CV peuvent faire la différence? Exemple: en septembre 2010, j’ai cherché un emploi à Londres en me limitant à un secteur particulier. Résultat: échec. Je tournais à un rythme de 3 entretiens par semaine, ce qui n’est pas trop mal, le problème à mon avis est lié à l’expérience. En tant que jeune diplômé, on ne peut mettre en avant que nos stages. Petite note: master décroché en Octobre 2010, sur mon CV j’avais affiché le master même si je ne l’avais pas officiellement, quelle différence au final…pour se faire recruter ça aide. Attention, je ne conseille pas de mentir, simplement si vous avez un diplôme en cours de validation, pensez bien à l’inscrire sur le CV.

Conseil numéro 1: ne pas se limiter à un secteur particulier mais chercher partout, Londres est une ville chère à moins d’avoir beaucoup d’argent de côté, on ne peut pas y rester sans travailler très longtemps.

Travailler à Londres: comment ça marche?
Il faut un NIN (numéro de sécu, je passe là-dessus, on trouve l’info partout sur Internet). Si tu viens d’arriver à Londres et que tu ne sais pas par quel bout commencer, voilà quelques conseils: vas sur reed.co.uk, monster.co.uk, jobsite.co.uk, et mets ton CV à jour. On peut se limiter à 5 ou 6 sites pour l’emploi, il y en a beaucoup plus mais il n’est pas nécessaire de perdre son temps sur les petites plateformes. Gardons en tête les sites de recrutement spécialisés dans les langues étrangères.
Ensuite, une fois le profil à jour, on postule, on postule!! En tant que français, si tu as peux d’expériences, mets en avant tes compétences: tu parles français? Combien d’entreprises on besoin de francophones. Et là, tu me dis ‘ oui, mais moi je suis là pour apprendre la langue’, tu peux postuler dans les pubs directement!
Une fois que tu as posé ton CV partout, les agents de recrutement vont te téléphoner.

Conseil numéro 2: ne pas croire tout ce que les agents de recrutement racontent.

Pourquoi se méfier des agents de recrutement?
Parce que se sont des rapaces! Chaque fois qu’ils placent un candidat, il ont une commission – normal – mais ils n’hésitent pas à envoyer des candidats même si le poste de correspond pas à l’expérience du jeune. On m’a envoyé à des entretiens pour des postes de manager…J’ai accepté parce qu’à chaque fois, ils ont été très persuasifs mais lors de l’entretien, on voit bien que tu l’as pas l’expérience donc ça ne le fait pas. Ta confiance en toi diminue de jour en jour. Postuler aux postes qui nous intéresse, c’est bien mais il faut vraiment garder en tête que Londres, c’est cher.

Conseil numéro 3: envisager tous les jobs possibles.

Ok, tu viens d’avoir ton master et tu veux THE job maintenant. Maintenant faut être réaliste, ce qu’on te dit dans ton école est parfois loin de la réalité (les écoles aussi doivent se vendre!), et tu ne décrocheras pas le poste de manager dont on t’as si souvent parlé dès le début – attention je ne dis pas que ça ne peut pas arriver.
Maintenant, retour à l’expérience perso. J’ai suivi cette procédure ‘postuler-en-masse-à-tous-les-boulots-possibles’ et trouvé un contrat dans le centre d’appel d’un célèbre opérateur téléphonique. Cela a pris moins d’une semaine entre la recherche d’emploi et le premier jour de travail.
‘Je ne veux pas bosser en call center’ – personne ne le souhaite (encore que c’était plutôt marrant au final) mais ce genre de poste permet de ne pas creuser son compte en banque et de postuler à d’autres jobs en même temps. En Angleterre, on a 2 jours de repos par semaine, dans ce genre de poste on est souvent en repos pendant la semaine ce qui laisse du temps pour postuler ailleurs. Expérience perso encore, après avoir passé 2 mois dans ce centre d’appel, j’ai commencé à chercher activement un autre poste au bout d’un mois, 3 semaines plus tard je commençais un nouveau poste complètement dans ma branche.

Moins de deux mois pour trouver ‘le’ boulot qui me plait, mais en postulant en masse et en utilisant les jours de repos pour aller aux entretiens. Donc trouver du boulot à Londres, c’est tout à fait faisable mais encore faut-il s’impliquer!