Tag Archives: commuter

I’m a commuter

30 Juil

Je me souviens d’une leçon en cours d’anglais alors que j’étais encore collégienne, on nous parlais des commuters à Londres. Et moi de me dire, ‘ben pourquoi ils passent 4h par jour dans le métro les gens, franchement z’on qu’à trouver un autre job plus près!’.
Pour ceux qui auraient fait anglais dans un autre collège, un commuter c’est un type (ou une nana) qui se tape 1H ou plus de métro ou bus le matin et autant le soir dans le cadre de son boulot. J’avoue, je suis à peine commuter maintenant seulement 50 minutes de trajet de porte à porte, quand on est à Londres c’est tout à fait acceptable (mais il fut un temps, pas si lointain où s’était le cas).
Enfin bref, le commuter c’est un type (ou une nana) qui se lève, prend sa douche, enfile son costume, mange son petit déj (et encore je suis pas sûre vu le nombre de gens qui le prennent à l’agence, mais bon) et file prendre son bus, son métro, son autre métro, son bus…jusqu’à l’arrivée au bureau en sueur, en stress, (en retard?) et ruiné parce que le métro c’est quand même £32 par semaine (zone 1 à 3, si t’habites plus loin tu paies plus cher!). Ca fait rêver n’est-ce pas?! Le fait est que beaucoup d’emplois sont dans le centre de Londres, donc à moins d’habiter en zone 1 (no comment) on y coupe pas.

tube-commuters

tube-commuters

La photo ci-dessus vous présente heure de pointe à Londres, c’est comme ça tous les jours pas d’exagération. Et le soir, c’est pareil. Et les gens te crient dessus « move down » mais t’es déjà tellement collé à la paroie du métro que t’en à pris la forme donc tu peux pas « move down »!!!!! Le fait est que le métro, ça craint, c’est cher, fatiguant, stressant et on se retrouve toujours à côté de LA personne qui a une hygiène corporelle douteuse!
Cette semaine, une connasse autre ‘commuter’ a décidé que boire son café Starbucks à l’heure de pointe s’était une super bonne idée, quand le gars qui crie ‘move down’ (il y en a toujours un pour faire ça!) est arrivé, elle a poussé, poussé, poussé jusqu’à ce que je sente la chaleur de son café sur mon dos…et oui en plus d’être compressé, collé à des gens malodorants, on risque en plus de se faire ébouillanter par des étourdis!!! Là, c’était la goutte d’eau, comme on dit, il me fallait une alternative! Heureusement, le gouvernement anglais tellement qu’il pense à tout à un site web merveilleux qui permet d’estimer son temps de trajet avec tel ou tel moyen de transport entre telle ou telle adresse.
Il s’avère que dans mon cas, et sûrement pour beaucoup d’autres personnes, le temps de trajet en vélo est équivalent au temps passé dans les transports en commun. De ce fait, ma décision est prise: je me procure un vélo asap et dans un prochain post vous sûrement pourrez lire « première expérience au NHS: ma collision avec un black cab! ». Oui, parce que la circulation à Londres, c’est pas celle d’Ambillou-Château…

Publicités